Certains trésors ne devraient jamais être déterrés…

4/04/2017

Ode à Caïssa, déesse des jeux d’échecs.

Certains trésors ne devraient jamais être déterrés…

Mon 2ème roman policier

Un meurtre, un code indéchiffrable, un trafic d’objets d’art.

Mexique, plus précisément Chichén Itzá, ancienne cité maya.

Après des années de recherches vaines, Patrick Lepuisard découvre un véritable trésor archéologique. A partir de ce jour, sa vie va basculer.

Epaulé par Marion Stephan, Boris Thibert va enquêter dans l’intimité de la victime et vous amener à la rencontre de la pyramide d’El Castillo… pour en revenir irrémédiablement changé.

 

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Extrait :

Proche de Cancun

Lundi 8 juin 2015

Son périple touchait maintenant à sa fin. Patrick Lepuisard séjournait depuis une douzaine de semaines dans le Yucatan. Voilà des années que cette passion pour la culture maya le dévorait. C’est à l’âge de vingt-cinq ans qu’il s’était mis à parcourir cette région la plus touristique du Mexique. Il avait visité, fouillé, creusé, parfois profané tous les sites archéologiques. Il s’était documenté à la bibliothèque de Mexico et avait recueilli de nombreux témoignages. Trente ans de recherches infructueuses, de moqueries, d’humiliations et pourtant, il n’avait jamais abdiqué. Bien sûr, la colère et la frustration l’avaient très souvent envahi. Mais il était convaincu du sérieux de son travail et du bien-fondé de ses investigations. Et puis, si la légende disait que ce trésor maya était caché dans ces vestiges, alors pourquoi ne pas y croire ? Son investissement personnel avait été tel qu’il ne pouvait plus abandonner. Renoncer serait synonyme d’échec et donnerait raison à tous ses détracteurs, à ceux qui l’ont méprisé, ridiculisé. Et tous les indices et preuves collectés secrètement corroboraient son existence.

Trois décennies à chercher son Atlantide dans cet océan de verdure étouffante et envahissante. Ces dernières années, son addiction l’avait quelque peu isolé. Il ne vivait plus que pour sa passion qui le consumait. Il sondait, quadrillait la jungle à la recherche de sa drogue, de ce trésor qui le propulserait enfin au nirvana. De la richesse, de la reconnaissance, ou simplement d’un shoot qui le condamnerait à repartir en quête d’une trouvaille encore plus incroyable. (…)

 

Publicités

4 réflexions au sujet de “Certains trésors ne devraient jamais être déterrés…”

  1. J’ai adoré Ode à Caïssa grâce à son suspense et son style fluide. J’ai eu la sensation d’être transportée au Mexique au coeur de la culture maya. J’ai été tenue en haleine jusqu’à la fin, en ayant l’impression de mener l’enquête avec Boris et Marion. Je me suis vraiment attachée aux deux enquêteurs et j’ai eu un petit sentiment de tristesse de les quitter en arrivant à la fin.

    Aimé par 1 personne

  2. ODE À CAISSA : Un meurtre sanglant, un code indéchiffrable, trafic d’objets d’art. .. (voir la description du livre. ). Une nouvelle enquête de Boris Thibert, qui a acquis une belle renommée, et la reconnaissance de ses pairs, suite à son enquête relatée dans « Sans Droit ni Loi » par Jacques-Yves MARTIN.
    Cette fois, nous voici dans le milieu des archéologues, dont la passion n’est pas toujours désintéressée, sans oublier les trafiquants d’art, la mafia et les différents acteurs qui évoluent tant en France qu’au Mexique.
    Dès les premières pages, le lecteur commence à se poser des questions et va être tenu en haleine jusqu’aux dernières pages. Au fur et à mesure de l’enquête tout comme Boris Thibert et son adjointe, le lecteur passe tour à tour de l’espoir à la déception, au gré des rebondissements. Alors à quand le prochain livre Jacques-Yves MARTIN ?
    Ah! une dernière précision au futur lecteur : si meurtre sanglant, il y a, ne soyez pas effrayé par le qualificatif « sanglant », il ne s’agit que du meurtre, et en aucun cas du livre.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Michelle pour votre retour de lecture encourageant et ravi que vous ayez apprécié les deux enquêtes de Boris! Mon troisième livre est en cours et cette fois, l enquêteur ne sera pas Boris, mais Sylvain. Je vous en dis plus sur mon blog très prochainement !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s